Dans le cadre du #ChallengeSosa2020, je vous présente chacune des personnes qui me mèneront à ce fameux Sosa 2020 dont j’ignore encore qui il est. Pour voir la liste des articles publiés (et à venir), cliquez ici.

Pour ce troisième article, je vous présente mon sosa 126 et premier homme de cette série, Jean Claude MOUSSARD.

Jean Claude MOUSSARD est né le 24/05/1812 à Neuvelle-Lès-La-Charité, dans le département de la Haute-Saône, à une vingtaine de kilomètres de Vesoul. Il est le fils de Pierre, cultivateur, et de Pierrette TURLIN, mariés en 1808 [1]. Nommé Claude à sa naissance, il se fera appeler Jean Claude, et signera de même, toute sa vie.

Acte de naissance de (Jean) Claude MOUSSARD

Il a 24 ans lorsqu’il épouse Thérèse COUCHÉ, une jeune femme du village, le 10/05/1837 [2].

Petite anecdote, le grand-père paternel de Thérèse, Claude Nicolas COUCHÉ, instituteur, sera témoin de l’immense majorité des actes d’État-Civil de la commune, et ce jusqu’à son décès à 81 ans. Il sera en l’occurrence témoin des actes de naissance de Jean Claude et Thérèse, ainsi que de leur acte de mariage, et auparavant, des mariages de leurs parents respectifs..

Lors de leur mariage, Jean Claude et Thérèse légitiment leur fils aîné, Claude Louis Antoine, âgé de 5 mois. Ils auront 7 autres enfants, tous nés à Neuvelle, et qui ont tous atteint l’âge adulte:

  • Claude Louis Antoine (1836 – ?), époux de Maria Antonia GUARDIOLA
  • Marie Françoise (1839 – 1898), épouse de Eugène MUNIÈRE
  • Sophie Lucie (1840 – 1878), épouse de Pierre Frédéric JOUANNEM
  • Claude François (1842 – 1885), époux de Anne ROBIN, puis de Madeleine DEJEAN
  • Claude Louis (1845 – ?), époux d’Élisabeth STICHLER
  • Thérèse Joséphine (1847 – ~ 1906), épouse de Guillaume BERNÈDE, ma sosa 63
  • Marguerite (1849 – 1914), épouse de Henri HUCK
  • Célestine (1851 – 1878), épouse de François LÉVÊQUE

C’est en 1853 que toute la famille quitte la Franche-Comté pour aller s’établir en Algérie, à Souma [3]. Ils sont 10, les deux parents et leurs huit enfants. Le petit frère de Thérèse, Claude Louis COUCHÉ, s’établira aussi à Souma, mais j’ignore à quelle date.

Liste des familles et ouvriers de la Haute-Saône qui se sont établis en Algérie en 1853, Journal de la Haute-Saône du 25/01/1854.
Moussard Jean-Claude est listé en haut à droite.

Souma est alors un village récent au beau milieu de la Mitidja, entre Boufarik et Blida, et à une quarantaine de kilomètres d’Alger. Les conditions de vie à cette époque sont compliquées, et marquées entre autres par diverses épidémies de choléra ou de tiphus . J’ignore dans quelles conditions la famille MOUSSARD y vivait – ils n’avaient à priori pas obtenu de concession de terre. Ils sont probablement employés dans une ferme de la région.

Au fil des années, la famille bougera et s’éparpillera un peu autour de Boufarik. En 1866, les trois aînés se marient à Souma, mais Jean Claude et Thérèse vivent désormais à Birtouta, commune de Chebli, avec leurs plus jeunes enfants.

Thérèse décède le 03/06/1875 à Birtouta, ferme Rousseau [4]. Jean Claude est âgé de 63 ans, et tous les enfants ont quitté le domicile familial pour fonder leurs propres familles, mais ils sont pour la plupart toujours dans les environs, certains d’entre eux étant aussi établis à Chebli.

Un an et demi plus tard, c’est la surprise. Le 19/09/1877, une petite fille, Cécile Marguerite, nait à Birtouta [5]. Elle est la fille de Jean Claude Moussard, âgé de 65 ans, et de Cécile Félicie BLIGNY, âgée de… 17 ans. Ils sont dit demeurant tous deux à la ferme Rousseau, la même ferme où est décédée Thérèse. J’imagine qu’ils y étaient tous deux employés (lui est dit cultivateur, elle est ménagère).

Acte de naissance de Cécile Marguerite MOUSSARD


Malheureusement, la petite décède à un peu plus d’un an, le 09/12/1878 [6]. Le décès est déclaré par Jean BLIGNY, son grand-père maternel. J’ignore ce que sa mère est devenue.

Jean Claude MOUSSARD décède quelques mois plus tard, le 14/07/1879, à Douéra [7]. Il est âgé de 67 ans. Son acte de décès n’existe pas aux ANOM, mais il a été retranscrit dans les registres de Neuvelle-Lès-La-Charité, ce qui est super rare.

Featured Image : La plaine de la Mitidja dans l’arrière pays algérois, par Yelles — Travail personnel, CC BY-SA 3.0

Sources

  1. Acte de naissance de Jean Claude MOUSSARD, AD70[]
  2. Mariage de Jean Claude MOUSSARD et Thérèse COUCHÉ, AD70[]
  3. Liste des familles et ouvriers de la Haute-Saône qui se sont établis en Algérie en 1853 – Journal de la Haute-Saône du 25/01/1854 – AD70 – 1PJ2 1854 Trimestre 1 , vue 26[]
  4. Décès de Thérèse MOUSSARD, AD70[]
  5. Naissance de Cécile Marguerite MOUSSARD, ANOM[]
  6. Décès de Cécile Marguerite MOUSSARD, ANOM[]
  7. Décès de Jean Claude MOUSSARD, AD70, vue 121[]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.